Saturday night and sunday morning

Cycle « Free Cinema »
MERCREDI 6 FÉVRIER À 20H15 – VOST
LUNDI 11 FÉVRIER À 20H15 – VOST

 

Date de sortie : 1 avril 1961 (1h 29min) – Version restaurée : 4 octobre 2017
De Karel Reisz
Avec Albert Finney, Shirley Ann Field, Rachel Roberts
Drame
Grande-Bretagne
Tous publics

 

 

Ouvrier tourneur dans une usine de Notthingham, Arthur Seaton oublie son travail abrutissant quand arrive le week-end. Là, il partage son temps entre le pub où la bière coule à flots, le lit de son amante Brenda, une femme mariée à l’un de ses collègues et les parties de pêche. Alors qu’il vient de rencontrer une belle jeune fille, Brenda lui annonce qu’elle est enceinte de lui. Cette nouvelle bouleverse le jeune homme qui va devoir se sortir de ce mauvais pas.

 

La fiche complète sur DVDClassik

 

Un des films manifeste du Free Cinéma, mouvement britannique des sixties équivalent à la Nouvelle Vague française même si plus politiquement engagée que cette dernière. Le phénomène trouve en partie son origine du côté littéraire puisque certaines de ses préoccupations se retrouvent déjà chez les Angry Young Men, un groupe de jeunes auteurs britanniques apparus durant les années cinquante. Karel Reisz adapte ici un des livres les plus culte du mouvement, écrit par Alan Sillitoe en 1958, écrivain qui verra un autre de ses romans transposé dans le cadre du Free Cinéma avec La Solitude du coureur de fond. (Cinéphare)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *